22. Il est l'un des fils de Noé et le frère de Sem et de Japhet. Dans les Manuscrits de Qumrân, cet épisode ne fait état ni d'ivrognerie ni de nudité, ni de malédiction ; il y est question de rendre grâce à Dieu après une fête consécutive à la première vendange après le déluge[11]. Sem est un personnage de la Genèse, le premier livre de la Bible. Cham a couché avec sa propre mère, qui n’était personne d’autre que la femme de son père, Noé. Sur ces deux points, les premières traductions araméennes (Targoum Onkelos[5]) et grecques (Septante[6]) de la Bible n'apportent aucune indication supplémentaire par rapport au texte massorétique. La liste des descendants de Noé constitue ce que l'on a appelé la Table des peuples. Selon certaines traditions, contredites par d'autres, les femmes devinrent stériles pendant cette période. Il est l'un des fils de Noé et le frère de Sem et de Japhet.Il est né avant le Déluge alors que Noé avait 500 ans. Depuis Adam, les Hommes sont devenus mauvais, et Dieu projette d'exterminer toute forme de vie. D'une manière générale, on peut retenir que beaucoup de Pères de l'Église catholique ont surtout vu dans ce passage une annonce prophétique de l'entrée des Justes (Japhet) dans la communauté chrétienne issue des peuples sémites (Sem). n. è. In: Annales. Ce sont les Noirs [sûdan] [20]. Cham est d'une spontanéité joyeuse qui ne laisse aucune place à l'envie, à la méchanceté. Il descend de Seth, le fils d'Adam. Non qu'une affirmation de ce genre fut absente de l'Islam, mais le crédit qu'on lui apportait était loin d'être unanime."[22]. Cet ouvrage, à l'instar de la Légende dorée, est un recueil de contes extraordinaires ; il narre les vicissitudes d'Adam et de ses descendants qui finissent par se réfugier dans une caverne voisine du Paradis puis au Golgotha. Si Noé se regarde « dans les yeux » de YHWH, il y trouve « grâce », son nom inversé, comme dans un miroir. Il est l'un des fils de Noé et le frère de Sem et de Japhet.Il est né avant le Déluge alors que Noé avait 500 ans. Le quatrième enfant qui aurait dû naître après le déluge (car les trois fils de Noé sont nés avant) n'a pas vu le jour à cause du méfait de Cham sur son père. Selon le récit biblique, Noé a une femme et trois fils : Sem, Cham et Japhet. Ainsi Noé est l'homme juste, qui annonce la justice de Dieu au monde, et préfigure le salut du monde par le baptême. », Pour Comerro, cette péricope pourrait être une "mise en récit d’, Manuscrits de la mer morte, version intégrale, Plon éditeur, 2001, page 93 - manuscrit référencé : 1QapGen ; colonne 13, Selon Jeambrun, cette naissance miraculeuse a été médicalement interprétée comme un. (...) Or les Noirs ne descendent pas de Canaan, mais de Kush. Mais le mythe va prendre de l'ampleur et bénéficier d'un écho plus réel dans les États-Unis d'Amérique, au fur et à mesure que le phénomène de la traite des noirs s'amplifie. À son réveil, Noé maudit Canaan, le fils de Cham, et le condamne à être serviteur de Sem et Japhet. Selon ces récits, il a été appelé pour un apostolat "dans un monde sans foi ni loi". La tradition judaïque a ensuite homogénéisé la généalogie de Noé pour retenir Sem, Cham et Japhet[31] ; si l'on se réfère à une analyse du texte selon l'Hypothèse documentaire — qui se développe également au XIXe siècle — les chapitres 9 et 10 de la Genèse sont un entrelac de fragments du Document jahviste d'une part et du Document sacerdotal d'autre part ; c'est probablement dans cette « archéologie littéraire » qu'il faut trouver la source de cette confusion. Ainsi, au Xe siècle, Al-Mas'ûdî dans ses Prairies d'Or rapporte l'épisode de la malédiction et identifie dans un autre chapitre la descendance de Cham aux populations africaines : « Noé partagea la terre entre ses fils, et assigna à chacun sa propriété. Noé (arabe نوح Nūḥ) et son histoire sont présents dans plusieurs sourates coraniques[note 1],[note 2],[18]. En ce même jour Noé, et Sem, Cam, et Japheth, fils de Noé, entrèrent dans l'arche, avec la femme de Noé, et les trois femmes de ses fils avec eux. On classe Noé parmi les patriarches bibliques. L'hypothèse de l'inceste homosexuel apparaît également dans les traductions grecques postérieures à la Septante, d'Aquila, de Théodotion et de Symmaque, où le terme « voir » (Gen. 9:22) n'est pas traduit par γύμνωσιν (gumnôsin), mais par ασϰεμοσυνη (aschemosune), un mot désignant chez Paul les relations homosexuelles[13] Cependant, on a pu choisir le terme sans connotation, par rapport à la « nudité »[4]. la femme de Noé. Koush correspond en principe aux Éthiopiens, Misraïm aux Égyptiens et Pout aux Somaliens. Il but du vin, s’enivra, et se découvrit au milieu de sa tente. Ce récit qui évoque en quelques versets la personnalité des pères des 70 nations qui ont, selon la Bible, composé l'humanité, a connu diverses exégèse… Celui-ci lui enseigne que des anges déchus ont, à son époque, fréquenté des femmes humaines ; et que c'est l'essence de l'un d'eux qui a traversé les générations jusqu'à son fils Noé[14]. À la naissance de Noé, celui-ci a une apparence si extraordinaire : « Quand l'enfant naquit, son corps était plus blanc que neige et plus rouge qu'une rose, toute sa chevelure était blanche comme de blancs flocons, bouclée et splendide. Une autre hypothèse serait que cette malédiction sanctionnerait une faute cachée commise par Canaan. Au bout de quelques mois, l'arche repose sur le Mont Ararat (dans l'actuelle Turquie). Cependant, dans ses Prolégomènes, Ibn Khaldoun témoigne (pour la réfuter par la théorie des climats reprise d'Aristote) de la diffusion de cette thèse dans le monde musulman au XIVe siècle : « Quelques généalogistes n’ayant aucune connaissance de l’histoire naturelle ont prétendu que les Nègres, race descendue de Cham, fils de Noé, reçurent pour caractère distinctif la noirceur de la peau, par suite de la malédiction dont leur ancêtre fut frappé par son père, et qui aurait eu pour résultat l’altération du teint de Cham et l’asservissement de sa postérité. wF 15/12/53 27 w54 15/11 p. 352 - La Tour de Garde 1954 Selon Tabari, elle mesure 1200 coudés de long et 600 de large[18]. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Ceux qui s'étaient dirigés sur la droite, entre l'est et l'ouest, se disséminèrent à leur tour, et formèrent plusieurs nations : les Mékir, les Mechkir, les Berbera et d'autres tribus des Zendjes [19]. Il a quatre fils : Koush, Misraïm, Pout et Canaan, et est l'ancêtre des Hamites, et des Cananéens.. Un jour que son père était ivre, Cham le vit nu et en informa ses frères, qui le rhabillèrent en détournant leur visage. La littérature islamique non coranique s'est fortement inspirée des sources judéo-chrétiennes, en particulier midrashique pour compléter l'histoire de Noé transmise par le Coran. À propos de la seconde question, selon certains, Noé n’aurait pu maudire Cham car celui-ci a été béni par Dieu [Genèse, 9 : 1] et que la bénédiction divine n’est pas réversible[7]. que Lamech accuse sa femme Bat-Enosh d'avoir conçu leur fils avec un nephilim ou un ange. Mais la malédiction de Noé contre son fils Cham se trouve rapportée dans le Pentateuque, et il n’y est fait aucune mention de la couleur noire. 1. Noé est un personnage de la Bible et du Coran. Noé engendra trois fils : Sem, Cham (Cham) et Japhet. Cham perdit tout sens de la décence et il devint noir et fut appelé impudique le reste de ses jours et pour toujours. Après que le Déluge a pris fin, Noé sort de l’Arche avec les siens et plante une vigne, s’enivrant de son vin. Les premiers exégètes chrétiens[4] reprennent ces analyses. On se rend compte en fait que la Malédiction de Cham est également un objet de débat entre les partisans de l'esclavagisme et ceux de l'antiesclavagisme : Dans la société américaine du XIXe siècle, où le débat sur l'esclavage va en s'amplifiant jusqu'au point de devenir une des raisons de la Guerre de Sécession, l'argument religieux de la Malédiction de Cham est donc utilisé pour soutenir indifféremment l'un et l'autre des partis en présence. Cham et Noé. Femme de cham. Un homme cependant fut épargné par l'un d'eux qui lui indiqua comment construire une embarcation où, le jour venu, il fit monter par couples toutes les espèces animales qu'il fallait sauver. Que. », « Lorsque la postérité de Noé se répandit sur la terre, les fils de Kouch, fils de Canaan, se dirigèrent vers l'occident et traversèrent le Nil. Gobillot, Geneviève. Genèse 6 : 10: Noé engendra trois fils : Sem (Shem), Cham et Japhet. Il commet une transgression mineure, le voyeurisme. L'exégèse juive, rabbinique et non-rabbinique, classique, s'attache aux questions suivantes : la nature de l'offense de Cham et la raison du transfert de la malédiction sur Canaan[4]. If this is not done when the fifteen days have passed, they incur the sentence of excommunication by the act itself, from which they cannot be absolved, except at the point of death, even by the Holy See, or by any Spanish bishop, or by the aforementioned Ferdinand, unless they have first given freedom to these captive persons and restored their goods. David M. Goldenberg affirme que le lien exégétique entre Cham et l'esclavage est communément retrouvé dans les textes composés au Proche-Orient à la fois en arabe par les musulmans, mais également dans des sources syriaques[21]. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur [15]. Noé, sa femme, Sem, Cham, Japhet, la femme de Sem. Ainsi, Georg Horn, en 1666, serait le premier à avoir proposé à l'Université de Leyde une classification des races selon le modèle proposé par la Genèse de la descendance de Noé[36]. En chaldéen, le nom signifie « Égypte », ou « ce qui est interdit » (Abr 1:23–25). : Ham), lui-même fils de Noé.. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Coran raconte que certains membres de sa famille ont péri. Dans la Bible, en effet, Noé est, avant tout, présenté comme un "juste" alors que le texte coranique accentue sa dimension prophétique. — Gen. 7:13 , Sy . Merci d'avance, Noé, âgé de cinq cents ans, engendra Sem (Shem), Cham et Japhet. La Malédiction de Cham (ou Ham) – qui porte en réalité sur son fils Canaan – est un épisode biblique au cours duquel Canaan est maudit par Noé, son grand-père, pour une faute commise par Cham son père.. Ce récit, qui évoque en quelques versets la personnalité des pères des 70 nations qui ont, selon la Bible, composé l’humanité, a connu diverses exégèses. Pour les musulmans, Noé est un prophète. Ce récit présente des similitudes avec l'Épopée de Gilgamesh, légende sumérienne de l’ancienne Mésopotamie (Irak moderne)[5]. Quant à la question de savoir à qui s'applique la malédiction, à l'exception d'un midrash qui la rapporte à l'ensemble des descendants de Cham, et interprète homilétiquement un verset d'Isaïe comme la rétribution de ses péchés[8], l'ensemble des traditions l'attribuent bien au seul Canaan (et ses descendants). Menaibuc Eds, des 70 nations qui ont, selon la Bible, composé l'humanité, Esclavage dans le Magistère de l'Église Catholique, Préjugés raciaux et instrumentalisations religieuses : l'exemple du mythe de la malédiction de Cham par Emmanuel Jos, Traditions of the Bible - A Guide to the Bible as it was at the Start of the Common Era, Courte citation d'un discours de Kémi Séba, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Malédiction_de_Canaan&oldid=178147081, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article contenant un appel à traduction en créole haïtien, Portail:Religions et croyances/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Lui et sa famille étant les seuls humains épargnés, Noé et sa femme sont considérés par la tradition comme les ancêtres de toute l'humanité[3],[4]. L’opinion de ceux qui ont donné à Cham ce teint noir montre le peu d’attention qu’ils faisaient à la nature du chaud et du froid, et à l’influence que ces qualités exercent sur l’atmosphère et sur les animaux qui naissent dans ce milieu[17]. qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères ! Alexandre Dumas Fils parle de « son coeur et de sa gentilhommerie, d'un grand seigneur d'un affinement extraordinaire » en préface de la biographie de Cham de Félix Ribeyre. La caverne des trésors : version Géorgienne, éd. Le déluge fut, pour la plupart des exégètes, une catastrophe planétaire[18]. LÉglise Animiste de notre Temps (EAT), propose une nouvelle approche spirituelle et humaine ; l'enseignement sur le concept de lâme, (souffle de Dieu), le mystère de la réincarnation et la quête pour limmortalité, inhérents à la tradition millénaire « Égypto-Animisme » très méconnue. La tradition rabbinique propose dès le XIXe siècle une réflexion sur la Malédiction de Cham plus orientée sur la société et le devenir de l'humanité. Selon une autre interprétation, Cham a eu une relation sexuelle avec la femme de Noé, « découvrir la nudité de son père » signifiant, dans Lévitique 18:7, coucher avec la femme de son père. Vocabulaire de théologie biblique, Les Éditions du Cerf, 1999, L'origine biblique du racisme anti-noir, par Doumbi Fakoly, Ed. Noé déclare uniquement que les descendants de Cham seront esclaves des enfants de ses frères. Ce récit qui évoque en quelques versets la personnalité des pères des 70 nations qui ont, selon la Bible, composé l'humanité, a connu diverses exégèses lesquelles ont eu des répercussions historiques, donnant naissance au mythe de la race hamite et offrant à leurs auteurs une caution religieuse à la dépréciation des peuples d'Afrique noire et à leur réduction en esclavage. À l'inverse, Cham incarne les mauvaises mœurs et Canaan les cultes interdits, vestiges mauvais du monde antédiluvien, qui s'opposent à la vigilance de Noé dès que celui-ci baisse la garde et s'enivre[26]. Lui et sa famille étant les seuls humains épargnés, Noé et sa femme sont considérés par la tradition comme les ancêtres de toute l' humanité,. Elle en porte le nom[note 3],[18]. ». Darby Bible En ce meme jour-là, Noe, et Sem et Cham et Japheth, fils de Noe, et la femme de Noe, et les trois femmes de ses fils avec eux entrerent dans l'arche, King James Bible 13 Ce même jour entrèrent dans l'arche Noé, Sem, Cham et Japhet, fils de Noé, la femme de Noé et les trois femmes de ses fils avec eux: 1 Pierre 3:20 Noé (hébreu : נֹחַ nōa'h ; arabe : نوح nûh : repos ou consolation) est un personnage de la Bible[1] et du Coran[2]. Il partit, suivi de ses fils, et ils s'installèrent près du rivage où Dieu les multiplia. Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne. On trouve également un enseignement sur les mœurs personnelles : à l'instar de Cham qui est puni d'une peine d'esclavage, si l'on ne domine pas sa propre sensualité, on risque de devenir esclave de la matérialité. D'après Ge 5:32 6:10 , il fut le deuxième fils de Noé, le frère de Sem et de Japhet. Les trois fils de Noé - Sem, Cham et Japhet - sont mentionnés aux versets 18 à 29. Cette thèse se retrouve en effet dans des ouvrages islamiques. Il présente par contre la diversité des couleurs de peaux comme l'un des miracles d'Allah : Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux et les bestiaux. CHAM. Le nouveau cycle partant d'une naissance dans le nouveau monde ne s'est pas fait. L'exégèse islamique de la malédiction de Cham a servi de pilier à cette démarche, qui justifiait l'infériorité du peuple africain par une malédiction divine héréditaire. Dieu fait alors alliance avec Noé et ses fils, leur donne pour nourriture tout animal ou végétal, condamne le meurtre, et leur ordonne d'être féconds. Devant ses dénégations, Lamech va demander conseil à son père Mathusalem et à son grand-père Hénoch. Les traditions complètent le récit coranique particulièrement laconique sur la forme de cette arche. Et quand il ouvrit les yeux, la maison brilla comme le soleil »[12],[13]. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père. Le Livre des Jubilés l'appelle Emzara, des écrits apocryphes chrétiens l'identifient à Haykêl, descendante d'Hénoch, et des midrashim (la Genèse Rabba et le Sefer haYashar) à Naamah, fille de Lamech de la lignée de Caïn et de Tsillah (pour le premier), fille d'Hénoch, l'arrière-grand-père de Noé (pour le second)[6]. Il la relâche sept jours après et elle ne revient plus, signe que la terre se découvre de plus en plus. Cet apostolat dura des centaines d'années sans résultat et Noé appela alors à la justice divine. Puis il promet qu'il n'y aura plus de Déluge et désigne l'arc-en-ciel comme rappel du Déluge et en signe d'alliance entre lui et la terre. À partir de la fin du XXe siècle, la malédiction de Cham devient un sujet d'étude principalement pan-africain englobé dans un retour plus général et critique sur le rôle de l'Occident et du Proche-Orient dans la traite des noirs et l'esclavage. 24. La dernière modification de cette page a été faite le 1 février 2021 à 01:36. », « C’est Canaan qui a été maudit trois fois, mais Cham n’a pas été mentionné. Jacqueline Chabbi dans Le Coran décrypté - Figures bibliques en Arabie (éd. Il est né avant le Déluge alors que Noé avait 500 ans. Sous les ordres de Dieu, il bâtit une arche afin d'échapper au Déluge. Mon fils aimerait le savoir, car il joue à l'Arche de Noé avec son. ». Il est, selon la Table des peuples, l’ancêtre des Japhétiques, des nations vivant au nord de la mer Méditerranée dans l'actuelle Europe. Sous les ordres de Dieu, il bâtit une arche afin d'échapper au Déluge. Le récit de la naissance de Noé est développé dans le livre d'Hénoch et dans l'Apocryphe de la Genèse (en) qui a été retrouvé parmi les manuscrits de la mer Morte. Ibn Kathir remarque que Noé est le premier rasul, Adam n'étant que "prophète". Y a-t-il un texte apocryphe le concernant? Aethiopum le fait que les Éthiopiens sont devenus noirs et esclaves à cause de la Malédiction de Cham[37]. De façon constante, on constate que le magistère catholique ne cite pas une seule fois la fameuse malédiction ni à charge ni à décharge. Des interprétations détournées de la Genèse 9:27 (avec la malédiction de Cham et l'attribution des populations modernes à la descendance de Noé) ont pu « justifier » les différentes formes de ségrégation raciale au cours des temps, jusqu'à la période moderne où l'esclavage aux États-Unis, l'apartheid en Afrique du Sud et dans une moindre mesure les doctrines raciales de l'anthropologie du XIXe siècle s'en sont réclamés. L'épisode de l'ivresse de Noé est aussi appelé la Malédiction de Cham. Il planta alors les arbres qui devaient lui servir à construire l'arche. Tout jeune, Noé assiste au meurtre, par Tubal-Caïn, de son père Lamech, un roi qu'il voulait empêcher d'exploiter la nature pour le profit de son peuple. Après quoi, « 20. Jésus et l'apôtre Pierre ont déclaré que les jours de Noé préfigurent « l'avènement du Fils de l'Homme » (le retour glorieux du Christ à la fin des temps) et un futur jour de jugement et de destruction des hommes impies »[15],[16],[17] : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. D'après le Coran, il vécut 950 ans[18]. La décrue s'amorce, et un jour, Noé lâche une colombe qui revint avec un rameau d'olivier au bec. Enfin, le devenir des peuples est lié à des actes d'individus, et chacun a une responsabilité personnelle dans le développement de la société : trois frères d'extraction rigoureusement égale — sauvés du Déluge — sont à l'origine de civilisations très différentes en raison de leur conduite personnelle[23]. Les filles d'hommes, la femme de Noé et les filles de ses fils Genèse 6 - 7 - 8 L'extrait qui va suivre fait partie d'un récit mythique que nous retrouvons chez d'autres peuples d'Orient sous des versions différentes. Si l'on exclut les traditions orales, le plus ancien récit connu, le mythe de Gilgamesh apparu vers 2300 avant l'ère chrétienne (donc contemporain de la datation du Déluge biblique par James Ussher) relate longuement l'histoire d'un déluge décidé par les dieux. Réveillé, Noé condamne Canaan le fils de Cham à être « l’esclave des esclaves de ses frères » avant de bénir Sem et Japhet. De même, selon un hadith rapporté par al-Tirmidhi, Mahomet aurait dit : Un Arabe n’a aucun mérite sur un non-Arabe, de même un non-Arabe n’a de mérite sur un Arabe, ni un homme blanc sur un homme noir, ni un homme noir sur un homme blanc, que par la piété. Cham le voit et le regarde dénudé avec ses frères ; ceux-ci le rhabillent en lui tournant le dos. En raison de cette double fonction, Noé inaugure l'histoire musulmane de la Révélation, qui sera close par Mahomet. Dans ces sermons la référence à la couleur blanche ou noire a une valeur d'image édifiante : le blanc est ce qui est bon et pur, le noir est ce qui est mauvais et obscur. Cette idée de vigilance est à rapprocher de la vigilance du veilleur chrétien : celui qui se tient prêt pour le retour du Christ, celui qui se préserve de la tentation, et celui qui sait veiller dans la prière[25]. Cham perdit tout sens de la décence et il devint noir et fut appelé impudique le reste de ses jours et pour toujours. 21. Dans une approche littéraire, on constate que jusqu'au chapitre 10 de la Genèse, le nom de Cham est encore cité[27],[28],[29],[30], puis, à partir du chapitre 11, on ne fait plus référence qu'à son fils Canaan : c'est Canaan qui est maudit. Neuf générations séparent Noé d'Adam. En ce qui concerne Cham, il était le plus jeune des trois fils de Noé. D'une manière générale, on trouve très peu de traces sur l'utilisation de ce passage de la Genèse pour justifier l'esclavage ; toutefois, pendant le XVIIIe et XIXe siècles, les traces historiques deviennent plus persistantes, au fur et à mesure que la traite des noirs par les occidentaux se développe et qu'elle devient un phénomène de société polémique. Il est, avec Sem et Cham, un des trois fils de Noé. )Peut-être était- il le plus jeune fils () ; cependant, il figure en deuxième position en Genèse 5:32 ; 6:10 et ailleurs.En Genèse 10:21, Sem est appelé “ le frère de Japhet l’aîné ”.Certains pensent qu’en Genèse 9:24 l’expression “ plus jeune fils ” désigne Canaan, petit-fils de Noé. L'Occident et le monde arabe ont perpétré la traite des noirs et l'esclavage pendant des siècles, et cela a ruiné le continent africain. Il est cité 43 fois dans ce texte[19] et la sourate 71 lui est particulièrement consacrée. ». 22. Selon le récit biblique, Noé a une femme et trois fils: Sem, Cham et Japhet. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères [Sem et Japhet]. Le Nouveau Testament présente le patriarche comme le consolateur de l'humanité et un exemple de vigilance dans un monde incrédule[24]. Dans son chapitre VI, Narrations bibliques de périodes mekkoise, elle se pose la question de savoir si Mahomet pouvait être un alias de Noé. En Europe, l'utilisation de la Malédiction de Cham comme justification de l'infériorité des peuples noirs et de la licéité de l'esclavage apparait au XVIIe siècle. Le nom de sa femme n'est pas mentionné dans la Bible. Le Coran présente Noé (arabe : نوح) comme un prophète. Cham, le plus jeune des trois fils de Noé, entre dans la tente et découvre son père dans cette situation peu valorisante : ivre, impudique, inconscient. », « And no less do We order and command all and each of the faithful of each sex, within the space of fifteen days of the publication of these letters in the place where they live, that they restore to their earlier liberty all and each person [...]who have been made subject to slavery. Néanmoins l'interprétation particulière de la Malédiction de Cham est désormais diffusée un peu partout dans les milieux chrétiens ou non qui sont proches du sujet de l'esclavage et de la colonisation, puisqu'on trouve même sous la plume du cardinal Charles Martial Lavigerie, antiesclavagiste et fondateur des institutions missionnaires des Pères Blancs la citation suivante : « L'Afrique est un siège immense que la miséricorde divine semble préparer pour mettre un terme à la malédiction de la pauvre race de Cham[41]. Cette transgression majeure est un inceste hétérosexuel[11]. »[14]. Dans l'interprétation traditionnelle les "noirs", les peuples d'Afrique, sont considérés comme étant les descendants de Cham (et non de Japhet comme vous l'écrivez) - voir Gen10,6. https://directeur-foi.com › Prophetia › Ham_Cham6aa912gb-.html Sur l'ordre de Dieu, Noé sort de l'arche avec ses trois fils, Sem, Cham et Japhet. Sous les ordres de Dieu, il bâtit une arche afin d'échapper au Déluge. Histoire, Sciences sociales, Commentaire du Pentateuque du Rabbin C. R. Hirsch, Genèse, tome 1, Éditions Kountrass, pages 264-269. Quant à Canaan, ses descendants occupent le « pays de Canaan », terre qui sera ultérieurement offerte par Dieu à Abraham, un descendant de Sem. Canaan (fils de Noé) Pour les articles homonymes, voir Canaan. ». Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Pour la première question, la tradition rabbinique[8], le Livre des Jubilés[9] et Flavius Josèphe[10] soutiennent que Cham manque d'abord de respect à son père en ne recouvrant pas sa nudité, puis rend sa déchéance publique en la rapportant à ses frères. De même, quelques années plus tard en 1677, Jean Louis Hannemann, s'appuyant sur un commentaire de la Genèse de Martin Luther, évoque dans un exposé fondamentaliste Curiosum Scrutinium nigritudinis posterorum Cham i.e. Un des fils de Noé n'a pas embarqué sur l'arche, se croyant à l'abri sur les hauteurs[18],[note 4]. La voie ouverte par Cham et Canaan est celle de l'esclavage, au sens de la soumission au péché. [2],[3]) 25. 23. La Caverne des trésors est un apocryphe syriaque chrétien du Ve ou VIe siècle également connu sous le titre de Livre de la descendance des tribus. Il maudit Cham à cause de l'injure qu'il reçut de ce fils, ainsi qu'on le sait, et s'écria : « Maudit soit Cham ! Réveillé, Noé condamne Canaan le fils de Cham à être « lesclave des esclaves de ses frères » avant de bénir Sem et Japhet. qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères !